Église Notre-Dame de Conches sur Gondoire

 

Conches fut «dès le XIe siècle une paroisse de l’ancien diocèse de Paris. Vers l’an 1095 l’évêque Geoffroy de Boulogne donnait le patronnage des églises de Conches et de Chanteloup à l’abbé de Lagny».

«L’église paroissiale est sous le titre de la Sainte Vierge, d’où son nom d’Église Notre-Dame.»

«Elle se présente comme une espèce de longue chapelle mais assez large pour avoir un autel  collatéral qui était sous l’invocation de Sainte-Anne»

«Si l’architecture extérieure de l’église est d’une extrême simplicité, en pénétrant dans la nef le visiteur découvre sept colonnes désenfouies sur le mur nord ainsi que trois arcs à plein cintre et deux colonnes sur le mur sud. Désenfouies en 1975 par une équipe de bénévoles, aidés en cela par la municpalité, il est vraisemblable que ces neuf colonnes, datant des premières décennies du XIIe siècle, avaient été masquées lors des remaniements effectués dans l’église au XVIIIème.

 

Quant à la petite chapelle dédiée à Sainte-Anne, datant de la fin du XIIe siècle ou du début du XIIIème, elle possède de remarquables peintures...»

«Une cloche du XVIe siècle est suspendue dans le petit clocher. Sur cette cloche est portée l’inscription suivante: «l’an 1539 je somme faicte par les habitants de Conches et nommée Marie». Fêlée, ses 537 kilos de fonte furent refondus en 1874... Quant aux vitraux, leur réfection a été réalisée par la Commune, en 1996 grâce à une subvention du Conseil Général.

Extraits d’un document des Journées du Patrimoine.

La Gondoire à Notre-Dame de l’Assomption de Conches 

Le samedi 15 décembre 2007, la Chorale de La Gondoire a donné un 

Concert de NOËL 

sous la direction d’Alain Guillouzo

Le concert s’est déroulé devant un public nombreux qui l’a fort apprécié même s’il s’est terminé à la lueur de bougies (panne d’électricité).